Chada Katavi

Au plus proche du bush

Au cœur du Parc National de Katavi, à l’est des rives du lac Tanganyika, se trouve Chada Katavi, un lodge de luxe intime de seulement 6 tentes remarquablement bien camouflées sous une canopée d’acacias et de tamariniers. Son emplacement éloigné aux confins ouest de la Tanzanie en fait une destination de safari exaltante, très abondante en gibier. Le Parc National de Katavi, bien que 3ème parc de Tanzanie en superficie, a l’avantage d’être géographiquement isolé et donc peu visité. Ses vastes plaines abritent parmi les plus grands troupeaux de buffles d’Afrique, ses rivières grouillent d’hippopotames et de crocodiles, ses forêts cachent des félins gracieux et imprévisibles, il s’y passe toujours quelque chose… Chada Katavi est un refuge de bush idéal offrant des activités de safari très riches en émotions, du camp même, d’un 4x4 ou d’une marche guidée. En option, vous pouvez réserver une nuit à la belle étoile sous une tente légère, au plus près de la nature, si vous souhaitez ressentir le vrai bush africain !

STYLE

Un style safari romantique avec des touches ethniques simples et chic

SITUATION

Situé en plein coeur du parc national de Katavi, à l'ouest de la Tanzanie

CAPACITÉ

6 Tentes de toile kaki ouvertes sur le bush

LES PLUS

Un splendide camp saisonnier ouvert de juin à novembre, idéal pour découvrir un parc encore méconnu

LES EXPERIENCES

  • Safari en 4x4
  • Safari de marche
  • En option : camping dans le bush

L’EXTRAORDINAIRE

Katavi est un immense parc de près de 4 500 km², comprenant la rivière Katuma et les vastes plaines inondables des lacs Chada et Katavi. Pour s’imprégner de la magie de cet univers, Chada Katavi propose des treks fabuleux en fly-camping de 3 à 4 jours permettant de s’aventurer dans des zones très reculées. Pour une expérience plus complète de l'ouest de la Tanzanie, Chada Katavi se combine parfaitement avec Greystoke Mahale.

L’ETHIQUE

Nomad Tanzania, propriétaire de Chada Katavi, reverse 3$ par nuitée au Nomad Trust qui comprend le projet Mimampi, nom de la forêt d’origine du peuple Pimbwe. Ainsi, la communauté a acquis la capacité de gérer sa propre réserve, et apporte un soutien financier aux projets menés par les femmes et les apiculteurs.