Greystoke Mahale

Au plus proche des chimpanzés

Sur une plage oubliée le long des rivages orientaux du Lac Tanganyika se trouve le sanctuaire de Greystoke Mahale. Ravissant lodge de seulement 6 bandas abritées sous un feuillage épais, c’est le point de départ rêvé pour des expéditions passionnantes à la recherche de la plus vaste population au monde de chimpanzés. Les bungalows ou bandas ont été construites dans un style ethnique au charme renversant avec le bois d’anciens bateaux traditionnels. Faisant face au Lac Tanganyika avec terrasse de plein pied et à l’étage, les vues lacustres sont imprenables. La forêt du parc national de Mahale Mountains abrite en plus des chimpanzés, au moins 8 autres espèces de primates, des bushbucks, des cochons sauvages, des léopards et toute une flopée d’oiseaux à saisir au vol. Et si vous avez raison de la forêt, il vous reste encore à goûter, natation, snorkeling, kayaking, pêche, apéritif à bord d’un dhow, ou dîner à la belle étoile les pieds dans le sable…

STYLE

Une ambiance "récup" très bohémienne chic

SITUATION

Sur la rive orientale du lac Tanganyika, face au Congo

CAPACITÉ

6 Bandas sur les rivages du lac Tanganyika

LES PLUS

Un lodge intime vraiment magique d'où l'on part sur la piste des derniers chimpanzés sauvages

LES EXPERIENCES

  • Trek à la découverte des Chimpanzés et autres primates
  • Snorkeling, kayaking, pêche, apéritif sur un dhow
  • Dîner à la belle étoile
  • Visite du village de Katumbi

L’EXTRAORDINAIRE

Partir en trekking sur la piste des chimpanzés est une expédition unique et très sérieusement contrôlée avec un seul départ par jour, le matin, pour un groupe de 6 personnes maximum en bonne santé. Si les chimpanzés sont sur votre route, vous ne pourrez passer qu’une heure en leur présence, mais vous n’êtes pas prêts de l’oublier.

L’ETHIQUE

Nomad Tanzania soutient via Greystoke Mahale, le Tongwe Trust. Différents projets de la communauté Tongwe sont financés, de la protection de la biodiversité, à la construction de bateaux, en passant par des dispensaires et la microfinance de projets locaux, en favorisant l’écotourisme pour le bien-être collectif.