Singita Faru Faru Lodge

Un lodge chic décontracté

Singita Faru Faru arbore un luxe simple et décomplexé en harmonie parfaite avec la nature. Le lodge propose 9 suites généreusement ouvertes sur la nature grâce à d'immenses baies vitrées, d'où l'on profite de l'ambiance si particulière de la rivière Grumeti. Faru Faru est un lodge au design contemporain très inspiré par l'environnement naturel, ses intérieurs jouent la carte du minéral et du végétal dans une harmonie de teintes blanches. De belles terrasses s'ouvrent sur les plaines du Serengeti, dont l'on peut même profiter depuis la piscine même du lodge. Faru Faru, avec sa cuisine interactive, son bar, sa terrasse, sa piscine, sa salle de gym, son spa, sa cuisine de haute volée complétée par un superbe cellier, est tellement confortable et bien situé que l'on peut aisément choisir de passer une journée entière à ne faire qu'en profiter et observer la vie sauvage à longue vue

STYLE

Inspiré de l’artisanat traditionnel africain associé à la simplicité du design danois, Faru Faru est afro-chic en diable

SITUATION

Au nord-ouest du Serengeti au centre de la réserve privée de Grumeti

CAPACITÉ

7 Suites, 1 Family Suite et 1 Suite 2 Chambres avec piscine privée

LES PLUS

Le lodge redynamisé opère un retour aux sources avec des tons évoquant l’os, l’ivoire, le nude et l’argile.

LES EXPERIENCES

  • Safari en 4x4
  • Safari à pied, sortie en VTT (16 ans minimum)
  • Spa, gym, piscine
  • Visite des patrouilles anti-braconnage, visite de villages

L’EXTRAORDINAIRE

La décoration épurée du lodge se combine à merveille avec le charme authentique et rustique de la brousse, auquel s’ajoute une modernité pleine de fraîcheur aux lignes harmonieuses permettant aux animaux et à la nature d’occuper le devant de la scène.

L’ETHIQUE

Singita met en œuvre des projets d'envergure en matière de gestion et protection de la faune, d’intégrité des réserves et des écosystèmes, de pratiques touristiques durables et de développement communautaire. Singita reverse une quote part des profits générés par le tourisme dans le Fond Grumeti, destiné à financer des programmes locaux, le développement de la concession et la gestion de la vie sauvage avec la réintroduction du rhinocéros noir décimé dans le passé.