Kulala Desert Lodge

Kulala Desert Lodge, aux portes du Sossusvlei

Kulala Desert Lodge est un camp de luxe de 23 petites villas ou "kulalas" dressées sur pilotis pour capter la fraîcheur nocturne. Le lodge est idéalement situé pour explorer les fameuses dunes du Sossusvlei, un écosystème fantastique offrant bien plus de curiosités que de simples amas de sable rouge et quelques antilopes... Le lodge est équipé de 3 structures familiales pour permettre à tous les âges la découverte de l'un des plus fabuleux désert au monde. La liste des activités est longue et un séjour d'au moins 3 nuits est recommandé pour profiter de la luminosité exceptionnelle du site naturel et pour avoir la chance d'observer les différentes familles d'êtres vivants qui peuplent ce désert. Côté mammifères : autruches, springboks, oryxs, hyènes tâchetées ou brunes, porc-épics, chacals à dos noir, protèles... Côté insectes et serpents : scorpions, fourmis lion et autres rampants, on les préfère en général hors de sa tente. Le grand désert du Namib est une expérience à part entière des plus enrichissantes et apaisantes. NB : Enfants acceptés à partir de 6 ans.

STYLE

Un style safari classique sobre

SITUATION

Au pied des dunes du Sossusvlei

CAPACITÉ

23 Kulalas faisant toutes face aux grandes dunes

LES PLUS

L'emplacement du lodge est idéal pour profiter du lever du soleil depuis les grandes dunes, puis pour aller explorer les autres joyaux naturels à proximité

LES EXPERIENCES

  • Safari en 4x4 de jour et de nuit, safari de marche, safari en "fat bike" électrique
  • Survol des dunes en montgolfière (en option)
  • Piscine, nuit à la belle étoile sur votre toit terrasse

L’EXTRAORDINAIRE

S’envoler à l’aube en montgolfière, survoler sans bruit les étendues désertes sublimes du Sossusvlei, et être accueilli à l’atterrissage par un petit déjeuner au champagne. Ou encore admirer la voûte céleste étoilée, loin de toute pollution lumineuse ou sonore depuis votre deck privé en bois.

L’ETHIQUE

Le « Small Carnivore Project » fut créé quand des renards aux oreilles de chauve souris furent répertoriés dans la réserve, signe de réhabilitation des espèces. Le projet de recherche s’étend aujourd’hui à d’autres espèces dont le protèle ou « aardwolf », animal insectivore craintif, souvent confondu à tort avec les hyènes.