Cottar’s 1920 Camp

Cottar's, safari vintage

Situé au sud-est du Masai Mara, dans une concession privée de 320 km², Cottar’s 1920’s est un camp de luxe qui procure une expérience unique, celle d’un retour dans le passé, à l’essence même du safari classique des années folles. 9 somptueuses tentes de toile blanche vous feront chavirer dans une Afrique romantique en diable. C’est Chas Cottar qui initia la saga familiale du safari en 1919, et depuis, la famille perpétue la tradition avec un raffinement et une élégance inégalés. Le camp et ses tentes de toile blanche font face au fameux parc national du Serengeti en Tanzanie et se trouve idéalement situé sur la voie des grandes migrations de gnous et de zèbres qui remontent vers le Kenya à partir du mois de juin. L’atmosphère des tentes est fabuleuse, peaux de bête au sol, lits à baldaquins, couettes moelleuses, dessus de lit brodés, malles antiques, mobilier colonial… Les Cottar’s ont bâti leur réputation sur la qualité de leurs safaris de marche guidée dans le bush, et vous proposent en complément une villa privée de 5 chambres pour ceux qui souhaiteraient plus d'intimité.

 

NB : Enfants acceptés à partir de 6 ans.

 

STYLE

Un vrai décor de film dans la veine du film "Out of Africa"

SITUATION

Dans une concession privée au sud-est du Mara, près de la frontière tanzanienne

CAPACITÉ

9 Luxueuses Tentes de safari dont 4 familiales

LES PLUS

L'ambiance vintage romantique de Cottar's et son emplacement isolé au sud-est du Mara en font une retraite unique et reposante

LES EXPERIENCES

  • Safari en 4x4 de jour et de nuit, safari de marche
  • Repas dans le bush, nage dans une cascade, pêche
  • Visite de villages masaïs
  • Piscine, bush spa, baignoire face au bush
  • Survol du Mara en montgolfière (en option)

L’EXTRAORDINAIRE

Ce qui rend Cottar’s Camp tout à fait exceptionnel, c’est son ancienneté, et son immense concession privée qu’aucun minibus ou montgolfière ne vient troubler. On a vraiment l’impression d’avoir le Masai Mara pour soi, on peut aussi toucher le Serengeti du regard, et qui sait être le témoin des fameuses migrations de gnous ?

L’ETHIQUE

La famille Cottar s’est investie depuis la création du camp dans un vaste projet d’aide au développement de la communauté masai d’Esoit et dans la conservation du Mara, à l’équilibre si fragile. Plusieurs projets sont en cours, dont un projet d’artisanat réalisé par les femmes, une clinique mobile, l’accès à l’école primaire…